Merci Bercy

Posté par Lionel Tardy le nov 12, 2012 dans Regards, sphère professionnelle |

Quand le gouvernement désire s’assurer des investissements mobiles et fibre des opérateurs en les incitant à maintenir leurs centres d’appels en France et à revoir le modèle de subventionnement des terminaux.

Selon Arnaud Montebourg et Fleur Pellerin, ces mesures « vont améliorer sensiblement les modèles économiques des acteurs » en accompagnant mieux l’arrivée mal anticipée de Free sur le mobile. Le partage des infrastructures doit être réservé aux territoires les moins rentables.

Bercy lance par ailleurs un « observatoire des investissements et des déploiements des réseaux mobiles » reposant sur « l’expertise conjointe de l’Arcep et de l’ANFR », dont la mission sera de veiller au respect des engagements pris par les opérateurs dans leurs licences.

Le gouvernement, qui se dit « mobilisé pour accélérer le déploiement du très haut débit mobile », annonce l’ouverture de 2 nouvelles fréquences (2,6 GHz, 1800 Mhz) et d’une structure de coordination pour accélérer l’arrivée de la 4G.

Enfin Bercy s’est penché sur la politique de subvention des terminaux mobiles par les opérateurs, qui chaque année fait tomber plusieurs milliards d’euros dans les poches de fabricants américains et asiatiques (dommage qu’il n’y ai plus de fabricant français de téléphone mobile après le rachat de SAGEM)

Avec une augmentation de 69% en un an du volume de données consommé sur les réseaux mobiles, il était temps de pousser et d’essayer de forcer la réorganisation de ce secteur (72 millions de lignes au 20/09/2012 dont 15,4 millions libre d’engagement, 18,5 millions prépayées et 26 millions d’utilisateurs de smartphone).

source

Partagez ce billet avec votre réseau :
  • del.icio.us
  • Facebook
  • Google Bookmarks
  • LinkedIn
  • Twitter

Mots-clefs :

Ecrire

Copyright © 2018 Lionel Tardy blog Tous droits reservés.
siret 337 840 425 00025