Apple vs Google, un air de cloud

Posté par Lionel Tardy le juin 1, 2011 dans Regards, sphère professionnelle |

Réponse le 6 Juin mais Apple et Google devrait entrer en ‘guerre’ sur le marché du service de cloud music.

Lancé en fanfare lors de la dernière Google I/O de mai, Google Music, encore en version bêta privée, accessible uniquement sur le territoire américain et sur invitation, ce qui fait quand même beaucoup de restrictions (on parle de musique là, et la musique et le web, même avec Google, c’est toujours un peu compliqué) est un service dans le cloud qui permet aux utilisateurs d’envoyer leur musique sur un serveur Google et d’y accéder pour l’écouter ensuite à partir de n’importe-quel terminal connecté à internet, PC, Mac, smartphone ou tablette.

Google Music est gratuit, et comme la plupart des nouveaux services de Google, sera étendu progressivement à tous les utilisateurs en version bêta.

Apple devrait bientôt sortir son service de streaming musical via iTunes, Warner aurait déjà signé. Si les rumeurs suggérant qu’Apple se lancerait dans le cloud musical pour proposer à ses clients de stocker de la musique sur ses serveurs, et ainsi y accéder depuis votre iPrécieux ne sont certes pas nouvelles, les choses ont l’air de bien avancer selon Reuters (http://www.reuters.com/article/2011/04/21/us-apple-google-idUSTRE73K7A720110421). Le fait qu’Apple négocie des licences avec les labels autoriserait des prestations un peu plus sophistiquées comme de disposer par exemple d’une meilleure qualité audio sur les fichiers stockés en ligne. Cela permettrait également à Apple de disposer d’un fichier master pour chaque morceau, qui serait ensuite partagé auprès des utilisateurs. Les offres seraient même en place avec deux des quatre plus grands majors, Universal Music Group, Warner Music Group, Sony et EMI, même si nous ne savons pas précisément lesquels ont signé, les dernières informations indiquent qu’au moins Warner serait engagé aux cotés d’Apple (http://news.cnet.com/8301-31001_3-20056528-261.html). En résumé, l’idée générale serait de faire correspondre les titres possédés dans sa bibliothèque personnelle avec leurs équivalents stockés par Apple sur ses serveurs. Pour aller un peu plus loin, Apple ne s’arrêterait pas aux morceaux achetés dans iTunes, mais à tous ceux dont on dispose sur son ordinateur.

sources : Reuters, Presse Citron

Partagez ce billet avec votre réseau :
  • del.icio.us
  • Facebook
  • Google Bookmarks
  • LinkedIn
  • Twitter

Mots-clefs :, ,

Ecrire

Copyright © 2017 Lionel Tardy blog Tous droits reservés.
siret 337 840 425 00025