Dans la bataille Flash vs. HTML 5, Silverlight est le grand perdant

Posté par Lionel Tardy le oct 6, 2010 dans Regards, sphère professionnelle |

Avec son introduction, l’iPad a beaucoup fait pour l’avenir de HTML5 et beaucoup d’encre a coulé sur oui ou non cette adoption signifiait la mort de Flash d’Adobe. Mais que dire de cette autre plate-forme de RIA (applications Internet riches), vous savez , celle qui a été construit et jusqu’à récemment ) soutenu par Microsoft ?

Alors qu’Apple et Adobe se chamaillent pour savoir qui de HTML5 ou Flash est la meilleure plate-forme de diffusion de vidéo , jeux et autres applications interactives , Silverlight n’obtient aucune mention, même de sa propre équipe. Et Microsoft a lui-même de plus en plus tendance à adopter HTML5 pour les nouvelles applications interactives dans ses produits.

Microsoft, en présentant la dernière version d’Internet Explorer 9, a largement montré l’importance des utilisation de HTML5 et des standards du web pour les applications interactives. En fait , Microsoft fera effet de levier pour HTML5 avec la dernière version de son moteur de recherche Bing , en utilisant le nouveau standard Web pour les contenus interactifs et les arrières plans animés.

Ce n’est pas seulement dans son navigateur et pour les propriétés de recherche que Microsoft s’ouvre à HTML5. Microsoft a également opté pour la norme web disponible au sein de sa Xbox 360. Il exigeait auparavant que les fournisseurs de contenu utilisent sa technologie Smooth Streaming pour la livraison de vidéo, alors qu’ESPN3 et les flux utilisés en HTML5 sont maintenant autorisés.

Il y a encore 18 mois, Silverlight semblait être une alternative viable à Flash pour la diffusion de vidéo, de pages interactives et d’applications d’entreprise. En fait, Microsoft a été en avance sur Adobe en ajoutant de nombreuses fonctionnalités vidéo liée à son plugin – comme le support du H.264, HTTP et le streaming adaptatif, qui n’ont été mis en place par Adobe que 12-18 mois après.

Mais tout c’est détraqué avec l’introduction de l’iPad et l’insistance de Steve Jobs pour que le support vidéo et les applications interactives se fasse par le biais de standards Web comme HTML 5 plutôt que par des plugins comme Flash ou Silverlight.
Maintenant, le choix pour les développeurs n’est pas nécessairement entre Flash et Silverlight, mais plutôt entre Flash et HTML 5 .

Microsoft affirme qu’il poursuis le développement de la technologie Silverlight et que Silverlight sera un élément clé pour le développement d’applications interactives sur Windows Phone 7. Mais en dehors de sa plate-forme mobile – qui, avouons-le , ne peut rivaliser avec Apple ou Android iOS – Microsoft semble vouloir abandonner Silverlight au profis de HTML5 .

Pour Microsoft le ralliement aux normes ouvertes peut être surprenant, compte tenu en particulier de son histoire en matière de technologie exclusive. Mais, ce faisant, Silverlight pourrait bien se retrouver à terre.

source

Partagez ce billet avec votre réseau :
  • del.icio.us
  • Facebook
  • Google Bookmarks
  • LinkedIn
  • Twitter

Mots-clefs :, , , , ,

Ecrire

Copyright © 2019 Lionel Tardy blog Tous droits reservés.
siret 337 840 425 00025