Adobe contre Apple : ou le verre à moitié plein

Posté par Lionel Tardy le sept 14, 2010 dans sphère professionnelle |

Si des applications Flash pour iPhone ont été approuvées, il n’y a toujours pas de player Flash pour le navigateur mobile d’Apple.

La confusion a régné jeudi 9 septembre après l’annonce par Apple d’un lifting de ses restrictions en matière d’outil de développement pour créer des applications pour iPhone.

Wall Street en déduisant que cela signifiait qu’Adobe avait gagné cette bataille de longue haleine contre Apple a nettement fait réagir l’action d’Adobe qui a clôturé à 32,86 $, en hausse de 12,11%.

Les développeurs, dans un même temps, n’en étaient pas sûre.
Ils ont attendu toute la journée pour connaître la position d’Adobe.

La réponse est venue à 5:03 soit 9h après l’annonce d’Apple dans un blog intitulé : « Great News for Developers ». Le texte n’en est pas moins modéré et parle plutôt d’une demie bonne nouvelle (le texte original ici) et en voici les points clés :

- Les applications compilées avec Flash cs5 pour iPhone ne seront pas automatiquement rejetés.
- Dans les faits, certaines applications avaient déjà été approuvées.
- Les améliorations du compilateur Flash pour iPhone qui avaient été suspendues en avril dernier vont être reprise.
- Le contenu Flash pour le Web (format swf) ne sera toujours pas présent.
- Adobe « continuera à s’investire pour une compatibilité complète de navigateurs web avec son player 10.1 ainsi que fournir son environnement d’exécution autonome AIR sur un large éventail de machines ».

Le communiqué se termine par l’énoncé d’une longue liste de partenaires avec lesquels Adobe entretient de meilleures relations qu’avec Apple : Google, HTC, Microsoft, Motorola, Nokia, Palm/HP, RIM, et Samsung.

Pour ce Noël des tablettes que nous allons vivre, cela promet de belles annonces et surtout une ouverture du marcher aux designers spécialistes de Flash.

En résumé : oui pour des applications Flash dans l’App Store, pas de Flash dans le navigateur de l’iPhone, au moins pour le moment.

source : Fortune – Phil Elmer

lire aussi :
Pourquoi Apple a t-elle lever son interdiction sur les applications écrites en Flash ?
Pourquoi Steve Jobs est obsédé par Flash ?

Partagez ce billet avec votre réseau :
  • del.icio.us
  • Facebook
  • Google Bookmarks
  • LinkedIn
  • Twitter

Mots-clefs :, , , , , , , , , ,

Ecrire

Copyright © 2020 Lionel Tardy blog Tous droits reservés.
siret 337 840 425 00025