AFMM a mis son lecteur de Flashcode sur l’Appstore

Posté par Lionel Tardy le oct 4, 2009 dans sphère professionnelle |

Après la sortie il y a quelques jours du dernier opus de Jacques Attali « Le sens des choses » (premier hyperlivre), l’AFMM (Association Française du Multimédia Mobile), qui regroupe en son sein les trois principaux opérateurs mobiles français, vient de rendre disponible sur l’Appstore (ici) un lecteur de code 2D « flashcode » pour iPhone.

Flashcode est une marque de l’Association Française du Multimedia Mobile. Elle désigne des codes-barres 2D de type flashcode, destinés à être lus par des téléphones compatibles disposant du lecteur flashcode.
Le choix d’une norme (Datamatrix) et d’une spécification (flashcode) communes par les opérateurs mobiles au sein de l’AFMM, en collaboration avec la société MobileTag, est une démarche unique sur les codes barres 2D dans le monde, et démontre la volonté des opérateurs mobiles français de monopoliser ce nouvel usage.
On peut toutefois regretter que l’AFMM n’ait pas opté pour une solution qui permettrait aux utilisateurs de lire sur leurs téléphones portables à la fois le Flashcode, code propriétaire développé exclusivement pour la France par la société MobileTag, et le Datamatrix, code ouvert utilisé dans de nombreux pays et base de cette nouvelle génération de code 2D à la française. L’émergence d’un standard est une condition sine qua non au développement d’une innovation telle que les Codes Barres 2D. Cette standardisation permet aux acteurs de la communication interactive d’utiliser une technologie interopérable et universelle sur le marché.
Le lecteur flashcode est une application qui permet de lire, d’interpréter et de déclencher l’action associée au Code Barre 2D flashcode. Pour ce faire, il suffit de pointer la caméra du mobile vers un Flashcode pour le décoder et accéder simplement à des contenus multimédias, par exemple, déclencher une connexion à un site Internet ou générer un appel.
Les codes barres 2D flashcode seront disponibles pour l’ensemble des sociétés souhaitant les utiliser à partir d’avril 2008 auprès de l’AFMM. Jusqu’à présent, l’AFMM avait réalisé plusieurs expérimentations, avec la RATP, Velib et Mappy (dans le cadre de l’opération Quartier Numériques dans le deuxième arrondissement de Paris), la BNP, les acteurs de la Presse (Mondadori, Prisma, Lagardère, dans une opération « Flashcode et les People »), VeloStar (à Rennes). Ces expérimentations visaient à mieux comprendre les comportements et les usages des utilisateurs finals face à cette innovation.
Ceci s’est vérifié au Japon où les codes mobiles sont très largement utilisés :
90% des japonais connaissent les codes barres 2D (QR Code et URL)
Magazines, Flyers et emballages de produits utilisent des codes barres 2D pour promouvoir la communication sur mobile
On constate des commandes en ligne, des informations produit (provenance, date de péremption…), de la publicité et des codes promotionnels sur des lieux insolites (des télésièges par exemple!), des cartes de visite complètes, etc.

source : Wikipedia

Rappel sur l’AFMM : http://www.pro.gallery.fr/fr/Solution_Gallery/adherez_afmm/index.jsp
Rappel sur le Flashcode : http://www.flashcode.fr/
Rappel sur MobilTag éditeur des logiciels flashcode : http://www.mobiletag.com/

Partagez ce billet avec votre réseau :
  • del.icio.us
  • Facebook
  • Google Bookmarks
  • LinkedIn
  • Twitter

Mots-clefs :, ,

Ecrire

Copyright © 2020 Lionel Tardy blog Tous droits reservés.
siret 337 840 425 00025